Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this page
  • Actualités de Base Camp Trek
  • Actualités de Base Camp Trek
  • Actualités de Base Camp Trek
Voyages programmés et
dates confirmées
Trekkings ou voyages découvertes, trouvez votre groupe et inscrivez-vous !
 

SÉISME AU NÉPAL ET ACTION GARUDA

GARUDA NEPAL : Reconstruction d’écoles et de dispensaires

Katmandou ce 6 Janvier :

      En vous présentant nos meilleurs vœux pour 2016, nous souhaitons que cette année soit plus positive que la précédente pour le Népal. En plus du séisme d’Avril dernier et des aides financières à la reconstruction qui ne sont toujours distribuées, il n’y a toujours ni eau, ni électricité (90 h de coupures par semaine), ni gaz, ni essence suite au blocage de la frontière indienne… Donc 2016 ne peut qu’être meilleure !

      Mais cette situation ralentie considérablement la reconstruction bien sûr car les prix flambent : ciment, fer à béton, transport, etc.

     En plus d’aides ponctuelles de moindre envergure – formations de spécialistes en Gestion de Crise, reconstruction de chemins d’accès pour des villages du Manaslu, etc., nous avançons sur notre projet principal de reconstruction de 4 écoles et d’un dispensaire dans la région de Kavré : le rapport pour le gouvernement est prêt, les plans des écoles aussi – nous avons dû faire quelques concessions car ce sont des édifices publiques – mais tous nos bâtiments seront antisismiques, confortables et lumineux, avec récupération d’eau de pluie, panneaux solaires et photovoltaïques.

 

     Notre équipe locale est en place : un coordinateur général, un ingénieur civil, une secrétaire de Garuda Népal et une comptable. Nous attaquons donc les travaux de soubassements, fondations, démantèlement des anciennes structures en ce mois de Janvier.

     Pour le projet de reconstruction, Garuda Népal collabore avec d’autres ONG, notamment Ecoliers du NépalBelgique qui prend en charge l’école de Majhi Gaon. Nous n’entreprendrons la reconstruction de la quatrième école et du dispensaire que lorsque les 3 autres projets seront sur des rails.

      En vous remerciant une fois encore de votre aide, sachez que chaque euro est investit dans nos projets. Pour toute demande de reçus fiscaux comme pour toute autre information, vous pouvez vous adresser à la Présidente de Garuda France, Catherine Leprince et son équipe de volontaires qui gèrent l’association au plus près.
Vous pouvez aussi me contacter directement sur le blog ou sur le site et la page facebook de BaseCampTrek

Bien amicalement à tous et à toutes
Jérome Edou
Katmandou, ce 21 Novembre 2015

Namasté.

     Au Népal comme ailleurs…, la vie doit continuer. Comme la vie, notre activité ici est un mélange de grands projets et de petites actions ponctuelles et nous restons ouverts aux demandes collectives d’aide.

I – Actions ponctuelles :

       En trek, au fin fond d’une hutte de fortune post-séisme, Françoise (ma compagne infirmière) a secouru un tout jeune enfant très grand brulé. Nous l’avons transporté immédiatement à Katmandou avec sa famille où il a été hospitalisé et soigné. Il a magnifiquement réagit au traitement et il a pu regagner son village.
Françoise suit toujours une fillette de 5 ans qui doit être opéré du cœur. Les médecins veulent attendre une année pour raison de croissance et nous subvenons à ses besoins de nourriture. Elle est au village avec sa famille.
Nous avons subventionné la construction d’un chemin et d’un pont pour un village de la région du Manaslu totalement isolé du monde – pas d’école, pas de marchandises, pas de touristes, etc. – après le séisme. Les 40 ouvriers du village qui travaillent sur le chantier sont bénévoles mais nous leur assurons une allocation journalière pour la nourriture. Ce chantier va durer 2 mois.
Seema Thapa Magar va commencer ses cours de Master à l’Institut for Crisis Management. L’institut lui a offert la moitié des frais de scolarité, Garuda la soutien pour l’autre moitié. Elle va gérer la comptabilité de l’association ici. Nous comptons aider un ou deux autres étudiants supplémentaires venant de castes défavorisés.


II – Grands projets:

         En collaboration avec Ecoliers du Népal, une ONG belge gérée ici par Nicole Decourrière, nous avons lancé notre grand projet pour la reconstruction de

3 écoles primaires et une maternité de campagne dans la région de Kavré,
1 école et un dispensaire dans la région de Jiri.
          D’autre ONG veulent s’associer au projet donc le financement ne devrait pas poser de problèmes.
2 jeunes architectes français vont faires les plans et travaillent avec un ingénieur népalais originaire d’un des villages. Ils suivront à tour de rôle les travaux sur place qui devraient s’étaler de Février à Juin prochain.

       Nous sommes en train de faire un rapport de faisabilité intégrant ces 2 régions pour ne pas devoir recommencer les démarches. Il doit être présenté aux ministères de l’Education et de la Santé car ce sont des bâtiments publics, il faut donc obtenir les autorisations du gouvernement.
Nous allons bien sûr reconstruire des structures antisismiques et ajouter du solaire et photovoltaïque, la récupération /filtrage des eaux de pluie, et aménager des toilettes douches, etc. pour l’ensemble des villageois.
Ces projets seront bien sûr accompagnés /suivi par de la formation scolaire et médicale.

       Tout ça prend beaucoup de temps et d’énergie mais nous avons, grâce à nos connections ici des facilités pour mener à bien ces différents projets. C’est l’engagement de Garuda Népal et d’Ecoliers du Népal vis à vis de vous tous qui soutenez notre action. Tous ces projets ne sont possibles que grâce à la générosité de tous et de chacun.

Merci encore pour votre soutien et votre confiance.

Jérome
21 Novembre 2015

Vous pouvez nous suivre sur le site et le facebook de Base Camp Trek /séisme
ou sur le blog 
Pour toute information concernant Garuda vous pouvez contacter la présidente Catherine Leprince: 9, rue Alfred Sisley – 95580 Margency
 - Fixe :01 39 59 90 44 - Portable : 06 89 21 80 77. 

La reconstruction au 20 Octobre 2015

Après la phase de distributions d’urgence, nous allons grâce à vos dons, entamer la phase de reconstruction.
Visite avec Catherine Leprince, présidente de Garuda France et Philippe Thouveny, architecte français volontaire ce weekend dans les villages de pêcheurs de la région de Kavre (2 h de route de Katmandou) où nous avions effectué beaucoup de distributions en Mai dernier.

Ce sont les villageois eux-mêmes qui nous ont demandé de l’aide pour reconstruite leurs écoles ou leur dispensaire car ils n’attendent pas grand chose d’un gouvernement un rien dépassé…

Pour plus d’efficacité logistique et diminuer les frais fixes, il nous allons nous associer avec l’association belge Ecoliers du Népal pour un ou plusieurs de ces projets.

3 projets ont donc été retenus :

  • Reconstruction de 2 écoles primaires gouvernementales dans les villages de Majdigaon (photo) et celui de Sherabhesi sur l’autre rive.
  • Reconstruction d’une maternité qui draine les patientes de plus de 40 villages à Palanchok.

Philippe va commencer à travailler sur les plans en collaboration avec des ingénieurs népalais tandis que nous allons entamer les démarches pour obtenir les autorisations nécessaires des ministères de l’éducation et de la santé.

Il est évident que nous ajouterons dans un deuxième temps, une composante formation et suivi pour les écoles et le dispensaire. A suivre

Amicalement

Jérome et toute l’équipe Garuda

Mise à jour opérations Garuda Nepal le 16 septembre 

Des nouvelles de notre action Garuda Népal après ces quelques semaines d’interruption. Aujourd’hui la mousson semble terminée et la reconstruction va pouvoir commencer. Plusieurs axes se dessinent et nous allons devoir faire des choix pour utiliser au mieux les fonds que vous nous avez versés généreusement.

1 – Urgence médicale : nous allons faire opérer du cœur une jeune fille de la région de Dolhaka. Elle nous a été renvoyée par une équipe de médecins, infirmiers et volontaires français autour de Guy Cousteix. Françoise va gérer cela avec la famille et les médecins à Kathmandu.

2 – Formation : nous allons sponsoriser 2 étudiants pour des Masters à l’Institute for Crises Managment à Kathmandu qui préparent les étudiants à devenir de véritables acteurs /formateurs pour répondre aux différentes crises naturelles, humanitaires ou sociales.

3 – Aide alimentaire à un groupe de villageois volontaire du Manaslu qui veulent refaire le chemin d’accès depuis la route car cet axe est vital pour que la vie des villages puisse reprendre son cours (école, commerce, touristes, etc.)

4 – Reconstruction : plusieurs projets que nous allons étudier en profondeur

  • Reconstruction d’école (antisismique) dans des villages oubliés (basses castes) de la région de Kavré, où nous avions déjà fait beaucoup de distributions en Juin,
  • Reconstruction de dispensaire avec équipement médical dans la même région où Françoise a déjà travaillé avec des équipes de médecins français,
  • Aide à la reconstruction d’un village néwar à Palanchok (maisons et temple). Le gouvernement doit donner 1800 € /maison pour la reconstruction, notre aide s’y ajouterait pour inciter les gens à reconstruire en style traditionnel mais antisismique.

Voilà quelques pistes que nous allons explorer dans les prochains mois et ce ne sont pas les demandes qui manquent, bien sûr. Catherine Leprince, présidente de Garuda en France viendra à Katmandou à la mi-octobre et nous choisirons ensemble, sur le terrain, des différents projets à retenir.

Sachant que nous vous garantissons que les projets retenus se feront en toute transparence financière pour que 100 % des fonds arrivent à leurs destinataires.

Merci à tous de votre soutien à notre action Garuda Népal que vous pouvez suivre sur cette page, sur la page Facebook de Base Camp Trek ou sur le blog.


Pour faire un don qui sera utilisé à 100 % pour venir en aide aux victimes, le plus court chemin par carte de crédit : http://www.gofundme.com/ktmconnection

OU : Association Garuda Nepal
Compte : BIC SOGEFRPP – IBAN: FR76 3000 3040 5300 0501 5132 288
Relevé d’identité bancaire :30003 04053 00050151322 Clé :88
SOCIETE GENERALE Agence de Soisy-sous-Montmorency (0453)
Centre commercial AUCHAN ; 28, Avenue de Paris
95230 Soisy-sous-Montmorency

Ou envoyer un chèque par la poste à Association Garuda
Catherine Leprince (présidente, cleprince59@orange.fr)
9, rue Alfred Sisley – 95580 Margency
Tél fixe :01 39 59 90 44 – Tél portable : 06 89 21 80 77

Opérations Garuda, mise à jour 1 Juillet 2015

Voir le tableau récapitulatif

Avec la mousson, nous avons interrompu pour 2 mois nos actions de distributions de nourriture, matériel, graines, etc. Les dons continuent d’arriver à Garuda Nepal et nous remercions une fois encore tous ceux et celles qui ont organisé des collectes comme ces enfants de CM2 de Levallois ou nos amis belges qui viennent de faire un concert, et bien sûr les Sénégazelles, Raidlight qui a produit et vendu des chouchous,Les Chevaliers du Vent, Huwans et Décathlon pour les tentes et toutes autres initiatives individuelles et collectives. Une fois encore nous tenons à vous réitérer notre engagement que l’intégralité des fonds reçus arrivent à destination car nous n’avons aucun frais de fonctionnement, ceux-ci sont assurés par Base Camp Trek.
Après l’urgence et la mousson, Garuda Nepal choisira un projet ambitieux de reconstruction (hopital, école, dispensaire, maison de village, etc.) que nous financerons et suivrons du début à la fin. Et bien sûr nous vous tiendrons informés régulièrement.
Jonathan est toujours dans la région du Manaslu avec Eric Valli pour réaliser un film sur les distributions de l’aide humanitaire dans les villages inaccessibles de la région.
Bien amicalement à tous et à toutes,

Jérome et toute l’équipe Garuda et Base Camp Trek.

Kathmandu, le 18 Juin : Opérations Garuda

Voir le tableau récapitulatif

Avec la mousson, nous avons interrompu pour 2 mois nos actions de distributions de nourriture, matériel, graines, etc. Les dons continuent d’arriver à Garuda Nepal et nous remercions une fois encore tous ceux et celles qui ont organisé des collectes comme ces enfants de CM2 de Levallois ou nos amis belges qui viennent de faire un concert, et bien sûr les Sénégazelles, Raidlight qui a produit et vendu des chouchous,Les Chevaliers du Vent, Huwans et Décathlon pour les tentes et toutes autres initiatives individuelles et collectives. Une fois encore nous tenons à vous réitérer notre engagement que l’intégralité des fonds reçus arrivent à destination car nous n’avons aucun frais de fonctionnement, ceux-ci sont assurés par Base Camp Trek.
Après l’urgence et la mousson, Garuda Nepal choisira un projet ambitieux de reconstruction (hopital, école, dispensaire, maison de village, etc.) que nous financerons et suivrons du début à la fin. Et bien sûr nous vous tiendrons informés régulièrement.
Jonathan est toujours dans la région du Manaslu avec Eric Valli pour réaliser un film sur les distributions de l’aide humanitaire dans les villages inaccessibles de la région.
Bien amicalement à tous et à toutes,

Jérome et toute l’équipe Garuda et Base Camp Trek

Garuda Opérations du 27 Mai au 9 Juin

Arrivée d’Eric Valli au bureau de Base Camp : mise en route en quelques heures d’un film sur l’ouverture de la région toujours inaccessible du Nord Manaslu ainsi que distribution des tentes Quechua au village de Shyala (entre Samagaon et Lho). Equipes de Base Camp mobilisées avec Bikash comme coordinateur et Jonathan comme assistant.

Suivi du projet de reconstruction de l’école et du dispensaire du village de Gaïrimudi à Dolakha (Bhakta et Krishna). Le terrain a été nettoyé au bulldozer et la reconstruction peut commencer.

Gros travail sur la région de Kavré Palanchok : les amis Thierry et Dominique venus en renfort y ont passé 1 semaine pour identifier les besoins notamment des villages Dhalits (intouchables) et pêcheurs aborigènes. Retour hier de 5 jours de grosses distributions : tôles ondulées et réservoirs d’eau pour certains villages, nourriture pour d’autres. Enfin graines de maïs pour d’autres encore car le maïs doit être impérativement planté cette semaine avec l’arrivée de la mousson.

Distribution de nuit à la lueur des phares : ambiance à la Bruegel et cette femme dans la nuit qui nous interroge : ‘’Allez-vous distribuer le riz ce soir ou demain seulement ? Car nous n’avons plus rien à manger pour ce soir….’’ Les villages sont vraiment sur la corde raide et chaque jour compte avant l’arrivée de la pluie.

Toujours dans la même région, identification d’une école à reconstruire pour l’association belge Ecoliers du Népal dans un village de pêcheurs. Ils sont depuis des générations les passeurs de la rivière Sunkhosi, puissante à cet endroit dans une ambiance à la Siddharta. Quand nous arrivons tout le village se rassemble sous le grand Bamyan où se tient l’école : accueil chaleureux, sourires, on nous offre des poissons grillés et du riz mais les visages, derrière les sourires sont graves, un peu hébétés, ceux des enfants comme ceux des adultes : on n’efface pas en quelques semaines un tel traumatisme.

Je voudrais remercier l’équipe Garuda Népal à Paris qui fait un suivi précis de vos dons et se démène pour notre action ici. Et bien sûr vous remercier tous et toutes pour votre aide en vous assurant une fois encore que chaque euro reçu est distribué aux plus démunis.

Kathmandu le 9 Juin,

Jerome

Garuda Operations ce mardi 26 Mai

Après la grosse distribution de Gumda (Gorkha), Olivier, Chittre et Bikas vont travailler quelques semaines avec le Programme Alimentaire Mondial pour distribution dans la région de Samagaon, Samdo, Tsum(Manaslu), coupée du reste du pays.
De Kathmandu, nous continuons les distributions d’urgence : 2 nouvelles distributions de tôles et de nourriture à Bhalephi (Sindupalchok) et à Kharidhunga (Dolakha).
Hier distribution d’urgence de matelas couvertures nourriture et kit médicaux pour l’ouverture d’une maternité, ces femmes ayant fuit leurs villages dévastés pour se réfugier dans ce centre d’accueil. Une vingtaine aujourd’hui, une quarantaine supplémentaires sont attendues dans les jours qui viennent.
Reçu un gros chèque pour le village de Bhakta et Krishna à Dolakha : ils ont décidé de reconstruire l’école et le dispensaire avant de penser à leurs propres maisons : chapeau !
Les 75 tentes de Quechua /Huwans sont arrivées : elles vont nous servir à faire des camps médicaux volants et éventuellement à faire un village de tentes car il est plus que probable que beaucoup de gens vont quitter les villages trop dangereux durant la mousson qui se profile (2 semaines).
Demain, nouvel appel de 51 familles Tamang dans la région de Kavré qui sont en situation critique n’ayant rien reçu depuis le séisme.

Beaucoup de gens commencent à se poser la question de la reconstruction du pays, l’architecture étant au cœur des débats et des projets. Garuda va bien sûr participer à cette réflexion pour que le Népal ne devienne pas un vaste bidonville…

Petit à petit des signes montrent qu’après le choc initial, les Népalais commencent à se prendre en main pour reconstruire leurs vies, et il semble évident que ce sont les femmes qui vont sortir le pays de cette épreuve sans précédent !

Séisme au Népal : Où en sommes nous (14 Mai 2015) ?

Kathmandu le 14 Mai 2015

Où en sommes nous ?

En fait les grosses organisations ont des moyens et de la nourriture à distribuer et ils apprécient que grâce à nos guides, Garuda puisse s’occuper de la distribution dans les villages loin des routes. Au village de Lapu, Garuda a financé la distribution et depuis, nous recevons nourriture et transport gratuit du Programme Alimentaire Mondial (WPF). Donc nous sommes efficaces et nous faisons des économies qui serviront à d’autres villages…

1 – Déménagement du bureau (Base Camp trek et Garuda) dans les jardins de l’hotel Manaslu. Les habitués de Base Camp apprécieront !

2 – Séisme de Mardi : de nouveau grosse frayeur, beaucoup de nouvelles maisons détruites, l »‘épicentre se trouvant cette fois près de la frontière du Tibet (Kodari)

3 – Distribution :

  • Gundrum, Kavre (village de Kamal) : 2 tonnes de nourriture et 1 tonne de toles qui sont en forte demande car plus durables que les tentes
  • Gourimudi, Dolhaka (village de Bhakta) : 2 tonnes de nourriture et 1 tonne de toles.
  • Laphu, Gorkha (village de Chittre, Mane, Indra) : 16 tonnes de nourriture, couvertures, tentes, savons, etc. Tout le village (500 familles) sont descendues chercher la donation.
  •  Nous faisons la même chose à Gumda (village de Dane, Gome) 500 famille, 16 tonnes avec l’aide du WFP (programme alimentaire mondial) dans 3 jours dans le village de Gumda
  • Village de Sankhu (Nirmal) nous allons envoyer des tôles dans 30 familles les plus démunies organisé avec les jeunes du village.
  • Nous avons reçu 10 tonnes de riz gratuit que nous avons stocké pour prochaines distribution.

4 – Medilor : 18 medecins, infirmières et logisticiens sont partis hier soir de Kathmandu après que nous ayons passé 2 jours et un tremblement de terre aux douanes…
5 – Nous attendons dans quelques jours une centaine de grandes tentes offertes par Qechua via Huwans ainsi qu’une infirmière de Paris.

Nous vous remercions de votre soutien et prions pour tout ceux qui n’ont pas eu la même chance nous.

Kathmandu, le 12 Mai 2015

Nous sommes mardi soir et la tension retombe doucement dans la vallée de Katmandou suite au gros séisme de la mi-journée. 7.3 disent les autorités suivi de plusieurs secousses d’environs 5 – 5.5. La peur et la panique ont complètement engloutis la ville et ses habitants pendant quelques heures. Les rues, bondées de monde, sont le seul endroit où les gens se sentent en sécurité.

L’épicentre se trouvait à 80 km au Nord-est de Katmandou, dans la région de l’Everest.

Tout notre réseau à encore une fois été épargné.

Nous souhaitons vous informer que nous sommes tous sains et saufs et jusqu’à présent nos maisons respectives sont intactes.

Le point sur notre action Garuda Nepal

Kathmandu, le 7 mai 2015
Le point sur notre action Garuda Nepal à diffuser largement
Les dons arrivent régulièrement, Merci à tous.

  • Le deuxième séisme d’ici quelques semaines est la mousson et aujourd’hui nourriture et tentes sont l’urgence absolue.
  •  Remerciements particulier à Huwans Club Aventure qui achemine via Quechua 100 grandes tentes d’ici une dizaine de jours.

Nous avons décidé de nous concentrer sur la région gurung de Gorkha, l’épicentre d’où viennent une grosse partie de nos guides et où beaucoup de villages n’ont encore reçu aucune aide. Nos guides sont sur place et préparent l’arrivée de notre matériel, nourriture, tentes, couvertures, etc.

Nous allons nous associer avec une autre organisation locale pour couvrir 4 cantons : Gumda, Laphu, Kashigaon et Kerauja soit une population de plus de 9000 habitants.

  • Deux camions arrivent de Suisse via Delhi. Nous avons fait faire en urgence 80 tentes familliales à Delhi acheminée par le même transport. Beaucoup de temps passé en diplomatie et administration mais on est OK pour les accueillir d’ici 2 jours. Ils iront directement à Gorkha et nous commencerons la distribution.
  •  Organisé au pied levé avec Françoise un camps médical avec des médecins français dans la région de Kavre. Une autre équipe de 18 médecins et infirmières de Medilor (Lorraine) arrive lundi prochain. Nous préparons leur arrivée et leur logistique.
  • Nous préparons pour demain 8 Mai un convoi de nourriture (3 tonnes de riz et autres) et tentes dans la région de Dolakha dans le village de 2 de nos guides Bhakta et Krishna et dans le village de Kamal qui gère l’association Garuda depuis 12 ans.
  • Comme toujours la qualité des guides de Base Camp (traduction, logistique, sécurité, etc.) a fait l’unanimité avec France-info et BFM TV.

L’équation est claire : plus de dons signifient plus d’actions . Merci de votre soutien

Jerome et l’équipe Garuda Nepal

Photos de Gorkha

Vue aérienne du village de Kerauja (Sajjad Hussain/AFP)

Palsang – Gorkha (Sajjad Hussain/AFP)

Village de Lapu – Gorkha (Sajjad Hussain/AFP)

(Sajjad Hussain/AFP)

Les gens attendent sur le toit (Sajjad Hussain/AFP)

Sous la pluie – Lapu (Sajjad Hussain/AFP)

Vue aérienne d’un village a Gorkha (Sajjad Hussain/AFP)

Une autre vue aérienne d’un village a Gorkha (Sajjad Hussain/AFP)

Arughat près de Gorkha (Athit Perawongmetha/Reuters)